La voix passive

Comme en français, le coréen utilise fréquemment la voix passive pour exprimer l'idée que le sujet a subi ou est le résultat de l'action d'un agent, connu ou inconnu. Si l'usage du passif en coréen est assez intuitif pour un francophone, la difficulté majeure réside dans sa formation des verbes, car les cas de transformation sont nombreux et seul l'usage permettra à l'apprenant de les maitriser.

I - Usages

Comme en français, la voix passive exprime l'idée que le sujet de la phrase a subi l'action d'un agent. L'agent responsable de l'action, lorsqu'il est connu, porte la marque -에게.

Le passif peut aussi exprimer une nuance de possibilité (physique ou intellectuelle).

II - Formation du passif simple

Le passif d'un verbe se forme en intercalant une certaine syllabe entre le radical du verbe (infinitif sans -) et la désinence. Le choix de cette syllabe dépend du radical du verbe.

A) Voici un tableau synthétique en fonction du type de verbes.

Règle

Exemples

Verbes en :

Passif en :

Verbes à la voix active

Verbes à la voix passive

-ㅎ다

-이다

놓다 (pondre)

놓이다 (être pondu)

-ㄱ다, -ㄷ다, -ㅂ다

-히다

먹다 (manger)

먹히다 (être mangé)

-ㄹ다

-리다

밀다 (pousser)

밀리다 (être poussé)

-ㄴ다, -ㅅ다, -ㅊ다

-기다

씻다 (laver)

씻기다 (être lavé)

Autres verbes

/어지다

자르다 (couper)

잘라지다 (être coupé)

-하다

-되다

연구하다 (rechercher)

연구되다 (être recherché)

 Parmi des verbes fréquemment utilisés au passif, citons par exemple :

 - Passifs en : 바뀌다 (être modifié), 보이다 (être vu), 쓰이다 (être écrit)

- Passifs en : 닫히다 (être fermé), 막히다 (être bloqué, bouché)

- Passifs en : 걸리다 (être suspendu, accroché), 들리다 (être entendu, écouté), 열리다 (être ouvert), 팔리다 (être vendu)

- Passifs en : 쫓기다 (être poursuivi), 씻기다 (être nettoyé).

 B) Le verbe au passif lui-même se conjugue, par exemple au présent progressif ou au passé, et au style formel, familier, etc. Exemples : 먹히고 있다 (être en train d'être mangé), 먹혔다 (avoir été mangé), 먹힙니다 (être mangé), 쓰여질 거예요 (sera écrit).

 III - Exemples

A) Le sujet de la phrase a subi l'action d'un agent. L'agent responsable de l'action porte la marque –에게 :

- 경찰이 범인을 잡았어요 (la police a arrêté le criminel) -> 범인이 경찰에게 잡혔어요 (le criminel a été arrêté par la police)

- 고양이가 쥐를 쫓고 있어요 (le chat poursuit la souris) -> 쥐가 고양이에게 쫓기고 있어요 (la souris est poursuivie par le chat).

Parfois l'agent responsable de l'action n'est pas connu ou sous-entendu :

- 제 전화번호가  바뀌었어요 (mon numéro de téléphone a été changé) ;

- 이 사다리는 금속으로 만들어 졌어요 (cette échelle a été fabriquée en métal).

B) On notera qu'en français courant, le passif coréen sera parfois plutôt traduit par la voix active : ainsi, dans l'exemple précédent, on dira plutôt : "mon numéro de téléphone a changé", mais en réalité, nous savons tous qu'il n'a pas changé tout seul!

Inversement, on pourra parfois traduire un passif français par un actif coréen. Exemple : 한국에서 만들어져요 (ceci est fabriqué en Corée) peut également se dire : 한국에서 만들어요 ou 한국에서 만든 거에요 sans changement de sens.

Lorsqu’un sujet est sous-entendu, une proposition active en coréen pourra se traduire par une proposition passive en français.

C)   Nuance de possibilité (physique ou intellectuelle) :

- 음악이 들려요 (la musique peut être entendue).

- 안 보여요 (cela ne peut pas être vu, je ne peux pas voir).

- 이해가 안 돼요 (je ne peux pas comprendre, je ne comprends pas).

Pour aller plus loin : formes composées

A) Radical du verbe au passif + 있다

Par exemple avec le verbe 열다 (ouvrir) : 열려요 -> 열려있어요.

Cette construction exprime l'idée d'un résultat final d'une action passée. Exemple : 문이 열려 있어요 (la porte est ouverte).

B) Radical du verbe + 되다

Cette forme peut se conjuguer au présent, passé et futur. Exemple avec 먹다 (manger) : 먹게 돼요, 먹게 되었어요, 먹게 될 거예요.

Nous arrivons ici aux confins de la voix passive et cette construction exige un peu d'explication.

Dans toute langue, il y a rarement des limites absolues à chaque forme, par exemple comme on l'a vu dans l'expression du conditionnel. Il est plus important de bien comprendre l'idée sous-jacente et nous venons d'ailleurs de voir que le passif peut se traduire par un actif dans l'autre langue et vice-versa.

Ici nous sommes dans ce premier cas de figure.

La construction RV+되다 s'utilise dans les cas où l'intention ou la volonté du sujet n'est pas impliquée, ou alors si celui-ci subit quelque chose ou est incité à faire quelque chose indépendamment de sa volonté. C'est pourquoi cette forme exigera souvent (mais pas toujours) une contextualisation.

Exemple : On ne peut pas dire "한국에 살게 되었어요" (je suis venu vivre en Corée) sans ajouter par exemple : "한국으로 유학을 와서" (pour aller à l’institut de formation). Ici par exemple, c'est le fait d'être venu étudier le coréen qui a impliqué la nécessité d'habiter en Corée.

Autre exemple : 저는 아기를 가지게 됐어요 (j'ai un bébé, j'attends un bébé, sous-entendu : on m'a mise enceinte).

Cette construction peut être combinée avec 있다 comme précédemment et prend la signification de "finir par" : 알게 되어 있어요 (tu finiras par être mis au courant/ par savoir).

C) Le double passif

Notons enfin que les Coréens utilisent de plus en plus un double passif qui se forme avec le radical du verbe au passif + 지다. Exemples : 놓다 -> 놓이다 -> 놓여지다 ou : 하다 -> 되다 -> 되어지다.

Ce double passif renforce la notion de voix passive.

Pour télécharger cette leçon en format PDF :

Leçon 28-1.pdf

Créé avec Mozello - la façon la plus simple de créer un site Web.

 .